Détensionnement

Recuit de détensionnement sur ensembles mécano-soudés

L’apport de chaleur lors des opérations de mécano-soudure génère des transformations métallurgiques autour de la zone concernée. Ceci conduit à des hétérogénéités plus ou moins fortes en fonction de la nature et de la géométrie des matériaux assemblés :
– plus le métal est thermiquement conducteur, plus la zone affectée est large,
– plus les épaisseurs sont faibles, plus les déformations sont importantes.
Lorsqu’on réalise des assemblages mécano-soudés, on créé donc des contraintes résiduelles importantes qui ont pour conséquence des déformations voire des ruptures lorsque les pièces sont sollicitées.
Le traitement thermique de détensionnement apporte une décontraction de la soudure et constitue une étape indispensable pour obtenir des produits de qualité.

Un détensionnement doit donc être réalisé avant l’usinage.

 

Recuit de détensionnement

Les traitements thermiques de détensionnement des assemblages mécano-soudés sont déterminés en fonction des matériaux :
. Pour les assemblages à base d’alliages de cuivre, les températures sont généralement assez basses (autour de 200°C).
. Pour les assemblages à base d’alliages d’aluminium, les températures sont généralement comprises entre 200°C et 250°C.
. Pour les pièces en acier, les températures sont souvent assez élevées.

 

Le recuit de détensionnement par STTM 

STTM réalise le détensionnement de vos assemblages mécano-soudés de petites et grandes dimensions :

. à partir de votre cahier des charges,
. selon des cycles de traitement thermique issus de sa propre expérience.

Détensionnement