Traitement thermique aluminium: une expertise de STTM

STTM débute son activité de traitement thermique de l’aluminium dès 1986 et a donc développé des profils de températures adaptés aux exigences techniques de ces clients.

L’organisation internationale de normalisation précise pour l’aluminium un certain nombre de règle dans la norme ISO 2107:2007

Ainsi, STTM possède un très fort savoir-faire dans le traitement thermique de l’aluminium et des alliages et peut en conséquence se positionner sur les pièces techniques destinées à tous les secteurs, c’est à dire:

. Transport : automobile, aéronautique, ferroviaire, naval…,
. Nucléaire,
. Défense,
. Machinisme agricole,
. Equipements industriels,
. Bâtiment…

STTM est un partenaire privilégié des donneurs d’ordre pour le traitement thermique de pièces en aluminium de grand volume (ses équipements traitent des pièces de dimensions 2700x1600x1600), mais aussi pour les grandes séries.

A partir de votre cahier des charges, STTM  propose le traitement thermique adapté et étudie d’autre part des nouveaux profils thermiques spécifiques.

Traitement thermique de l’aluminium: objectifs

Pour les alliages d’aluminium, on utilise le terme traitement thermique pour les opérations visant à augmenter les propriétés mécaniques (dureté, résistance à la traction, limite d’élasticité…) des alliages de corroyage mais aussi de moulage par durcissement structural.

Processus industriel :

Le durcissement structural des alliages d’aluminium est un procédé en trois étapes :

1- Mise en solution: nous chauffons et maintenons ensuite les pièces à une température adaptée à l’alliage pendant une période déterminée pour mettre en solution les différents éléments soluble de façon homogène.

2- Trempe: nous réalisons un refroidissement rapide des pièces par immersion dans une cuve d’eau thermorégulée. Cette étape est critique: en conséquence, nous maîtrisons le temps de la plongée et aussi la température de l’eau de trempe  afin de maintenir la solution solide en sursaturation. En complément, nous enregistrons les paramètres pour réaliser la traçabilité de vos produits.

3- Vieillissement naturel (maturation) ou artificiel (revenu): juste après la trempe (état de trempe fraîche), l’alliage est dans un état très malléable pendant une courte durée. Au cours de cette période, nous procédons alors à des opérations de remise en conformité géométrique (redressage) de la pièce. Le durcissement structural (formation de précipités) intervient ensuite,

. soit à température ambiante pendant une longue période (c’est à dire plusieurs jours), nous réalisons ainsi un vieillissement naturel

. soit dans un four à température et temps contrôlés, nous procédons alors à un vieillissement artificiel, celui-ci ne dure donc que quelques heures.

Pour une prestation ou un développement, contactez-nous

traitement thermique aluminium
traitement thermique de l'aluminium

Désignation normalisée (NF EN 1706) du type de traitement thermique:

F        brut de fonderie

0        recuit

T4      mise en solution, trempe et vieillissement naturel (maturation)

T5      refroidissement après solidification et vieillissement artificiel (stabilisation)

T6      mise en solution, trempe et vieillissement artificiel (revenu)

T64    mise en solution, trempe et sous-vieillissement artificiel (sous-revenu)

T7      mise en solution, trempe et sur-vieillissement artificiel (sur-revenu)